+264 81 772 7707 info@4coinsnamibie.com
Annelien Robberts

Ne faites jamais confiance à quelqu’un qui n’a pas apporté de livre avec lui. – Lemony Snicket

Très souvent, on se plaint que l’on n’a pas assez de temps pour lire un livre qui commence à recueillir la poussière sur un rayon oublié chez soi. Après une récente visite au Chobe River Camp, mes compagnons de voyage et moi-même sommes convaincus qu’il s’agit ici de la retraite ultime en Namibie pour la lecture et même l’écriture. Enfermée dans la quiétude de la nature, je me sentais sans distraction ni encombrement, ce qui se traduisait automatiquement par une ouverture de l’esprit. Ceci, bien sûr, allume l’ampoule de la créativité, ce qui anime l’écriture, dans mon cas. Tout devient une inspiration – même une feuille flottant sur la rivière qui m’a fait réfléchir à un voyage auquel je n’ai pas participé. D’où vient-elle ? Où allait-elle ? Quel était son rôle complexe dans l’écosystème ?

© Max Gotts

Avec toutes les zones de repos confortables et les vues magnifiques, vous ne vous sentirez absolument pas coupable de flâner avec votre livre dans le but singulier de le terminer en vous détendant. Peut-être déciderez-vous d’en commencer un deuxième et un troisième que vous comptiez lire sur toute l’année.

Les écrivains seront ravis par le fait qu’il n’y ait pas de distraction et que l’inspiration ici soit aussi généreuse que les options de buffet au dîner dans le boma*. De plus, si vous avez besoin d’un changement de décor, vous pouvez participez à plusieurs activités pour que votre esprit créatif reçoive un élan turbo.

* Les origines du mot boma remontent à l’Afrique précoloniale. Il s’utilisait pour décrire un enclos rond pour le bétail, un petit fort ou un bureau du gouvernement, généralement construit à partir de branches. Aujourd’hui, le boma sert de coin repas à plusieurs lodges.

© Gondwana Collection Namibia

Certains lecteurs optent pour le salon confortable du bâtiment principal, où le barman se trouve à une portée idéale pour leur tendre un verre. Mais si vous aimez bouger, pourquoi ne pas vous mettre sur la plateforme située directement sur la rivière ? L’un de mes sons préférés au monde est l’appel des pygargues vocifères que j’ai entendu sans épuisement. Le parc national de Chobe au Botswana se trouve juste de l’autre côté de la frontière. Alors, assurez-vous de lever les yeux de temps en temps de votre livre pour observer la faune qui se promène dans les plaines lointaines.

Pour plus de variété, vous trouverez des chaises longues au bord de la piscine, ou vous pourrez vous détendre sur la terrasse de votre chalet d’où vous profiterez de la vue sur la rivière. J’ai gardé mes jumelles à proximité au cas où je verrais un mouvement de l’autre côté de celle-ci.

© Gondwana Collection Namibia

Pour stimuler votre créativité encore plus, explorez la région grâce à des safaris ou des croisières en bateau. En bateau, on peut généralement approcher davantage la faune présente sur les rives du fleuve. L’observation des oiseaux est également une activité appréciée, car cette région abrite de nombreuses espèces. (Si vous êtes un amateur d’ornithologie, cet article pourrait vous intéresser.) Dégourdissez-vous les jambes lors d’une excursion guidée à pied ou travaillez les muscles de vos bras le temps d’une sortie en canoë.

Si vous disposez de plus de temps, une excursion aux chutes Victoria est fortement recommandée. Après tout, le Chobe River Camp est l’endroit idéal pour intégrer votre visite à certains pays voisins.

Une nuit, allongée dans mon lit, j’ai écouté une conversation entre des lions à l’extérieur. Je ne saurai jamais à quel point ils étaient proches, car on peut entendre le rugissement d’un lion jusqu’à 8 km. Mais cela n’enlève pas le frisson de l’histoire qu’ils racontaient. Vous devrez venir l’écouter vous-même.

Lors de chaque promenade en pleine nature, on reçoit beaucoup plus que l’on ne cherche. – John Muir

Pour plus d’informations sur cette région, lisez également : Un rendez-vous passionnel dans le nord de la Namibie

Auteur: Annelien Robberts – Née en Namibie, j’ai grandi sur une ferme dans le nord. Ma curiosité et mon esprit aventurier m’ont poussée à aller vivre en France pendant quelques années. Enfin, je suis rentrée dans mon pays natal ensoleillé. Laissez-moi vous faire découvrir la Namibie à travers les yeux d’une locale.

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez nos derniers articles et bons plans directement dans votre boîte mail pour préparer votre voyage et ne rien manquer de l'actualité namibienne.

Pin It on Pinterest

Share This