+33 6 86 24 65 45 info@4coinsnamibie.com
Texte original: Brigitte Weidlich
Traduction: Anouchka Boiteux

De nombreuses régions de la Namibie ont reçu de bonnes pluies durant la première moitié du mois de janvier, y compris la région du Kunene au nord-ouest et le sud du pays. Plusieurs rivières saisonnières ont recommencé à couler. Même la grande aire du parc national d’Etosha a reçu de l’eau arrivant des régions du Nord. Cependant, les barrages de stockage ont reçu peu d’afflux car peu de pluie a atteint leurs bassins versants. Les activités économiques ont repris lentement à la mi-janvier après la pause estivale annuelle, qui a coïncidé avec la saison festive de la mi-décembre à la mi-janvier.

Dans son allocution du Nouvel An, le Président Hage Geingob a annoncé qu’il réduirait la taille de son nouveau Cabinet, qui sera assermenté fin mars à l’occasion du 30ème anniversaire de l’indépendance de la Namibie.

Le Japon assure son approvisionnement en métaux rares de Namibie en devenant partenaire du projet d’exploration prometteur de Lofdale près de Khorixas.

Selon les dernières statistiques publiées ce mois-ci, de plus en plus de touristes visitent la Namibie.

Le Ministère de l’Intérieur a annoncé que les citoyens namibiens et les personnes résidant en Namibie avec un permis de séjour permanent ne sont plus tenus de remplir les formulaires d’arrivée et de départ lorsqu’ils voyagent à destination et en provenance de la Namibie.

La nouvelle maire de Windhoek, Fransina Kahungu, a déménagé son bureau dans l’établissement informel situé dans la banlieue nord-ouest de Windhoek pour être au plus proche des habitants.

L’inflation namibienne a légèrement augmenté pour atteindre 2,6 % au 31 décembre (2,5 % en novembre), a annoncé l’autorité nationale des statistiques à la mi-janvier.

Le President Hage Geingob annonce des réformes

Dans son allocution du Nouvel An à la Nation namibienne, le Président Hage Geingob a annoncé son intention de réduire son prochain Cabinet qui devrait être annoncé en mars. « La taille du Cabinet sera réduite et une parité à 50/50 sera tentée », a noté Geingob. La Namibie a tenu des élections législatives et présidentielles le 27 novembre 2019. De plus, le gouvernement examinera tous les quotas de pêche attribués cette année pour s’assurer que « ces quotas sont équitables pour ceux qui ont fait des investissements tangibles dans ce secteur vital pour notre développement économique. » Le reste des quotas de pêche sera attribué aux quatorze régions du pays afin d’assurer un développement accéléré.

Geingob faisait référence au scandale de la pourriture du poisson, dénoncé par les médias locaux et internationaux en novembre dernier. La compagnie de pêche islandaise Samherji aurait versé plus de 100 millions de dollars namibiens à deux membres du cabinet et à des hommes d’affaires sous forme de pots-de-vin en échange d’énormes quotas de pêche. Les deux membres du Cabinet ont démissionné avec effet immédiat et ont par la suite été arrêtés ainsi que quatre hommes d’affaires.

En s’adressant aux membres de son parti au pouvoir, la SWAPO, lors de la réunion du comité central, Geingob a déclaré que pour son prochain Cabinet, il « nommerait des ministres ayant les capacités nécessaires » pour examiner les secteurs économiques clés et plus enclins sur le plan technique.

Des nouvelles de l’exportateur de viande phare de la Namibie

La Namibian Meat Corporation (Meatco) déménagera bientôt sa filiale en Europe du Royaume-Uni à Rotterdam aux Pays-Bas. Cette décision est perçue comme le résultat du départ du Royaume-Uni de l’Union Européenne le 31 janvier 2020. Meatco a également annoncé avoir exporté 130 conteneurs de 3’000 tonnes de bœuf au total vers la Chine depuis le début des exportations en 2019. La viande exportée vers la Chine n’a pas besoin d’être désossée, ce qui permet d’économiser sur les coûts de production de l’entreprise.

Des employés de l’usine Meatco préparent le bœuf pour l’exportation. 
© Meatco
Hausse des arrivées de touristes de 3.9%

Le nombre de touristes en visite en Namibie est passé de 1,49 million en 2017 à 1,55 million en 2018, soit une hausse de 3.9%, selon les dernières statistiques. Le ministre de l’Environnement et du Tourisme, Pohamba Shifeta, a publié le dernier rapport ce mois-ci. La plupart des touristes venaient d’Angola (489’013), d’Afrique du Sud (299’319) et de Zambie (242’160).

Les touristes allemands (124’150) demeurent en tête de liste pour les visiteurs étrangers, suivis par la France (30’576), le Royaume-Uni (30’520), les États-Unis (28’030) et les Pays-Bas (22’898).

Environ 50.2% des touristes avaient moins de 40 ans. Les touristes sont restés en moyenne 16 jours en Namibie en 2018 ; en 2017, ils étaient restés en moyenne 19 jours.

Une entreprise d’Etat japonaise investit dans l’exploitation minière

Une société canadienne détenant des droits d’exploration pour les métaux des métaux rares en Namibie a signé un accord avec une société d’État japonaise pour exploiter conjointement les ressources minérales recherchées. Namibia Critical Metals (NCM) a annoncé fin janvier que l’accord avec la Japan Oil, Gas & Metals National Corporation (JOGMEC) prévoit d’explorer, de développer, d’exploiter, de raffiner et de distribuer conjointement les produits minéraux du site.

NMC est entièrement propriétaire du projet Lofdal Heavy Rare Earth situé sur la ferme Lofdal, à l’ouest de Khorixas. L’accord donne à JOGMEC le droit de gagner un intérêt de 50% dans le projet en finançant les dépenses d’exploration et de développement à hauteur de 20 millions de dollars canadiens. Une fois l’étude de faisabilité du projet terminée, JOGMEC aura le droit d’acheter une part supplémentaire de 1% dans le projet auprès de NMC pour un montant de 5 millions de dollars canadiens ; JOGMEC financera le projet minier en exclusivité.

Des employés vérifient les échantillons forés dans le cadre du projet d’exploration 
des métaux rares de Lofdal, près de Khorixas. © Namibia Critical Metals

Pine van Wyk, PDG de Namibia Critical Metals, a déclaré : « Ce partenariat avec JOGMEC apporte de solides capacités techniques et financières pour faire avancer le projet Lofdal. Il permet l’alignement avec d’importants groupes industriels au Japon qui cherchent à obtenir des approvisionnements à long terme de dysprosium, de terbium et d’autres métaux rares lourds. »

La nouvelle maire de Windhoek déménage son bureau dans un quartier informel

Fransina Kahungu, conseillère municipale de longue date, a été élue maire de la capitale namibienne. Lorsqu’elle a pris ses fonctions début janvier, elle a invité les médias à visiter un centre communautaire du quartier informel de Babylon. C’est alors que Kahungu a annoncé qu’elle déménageait son bureau dans ce centre. « Le conseil municipal s’est rendu compte de la nécessité pour les conseillers d’être plus accessibles pour les habitants », a-t-elle dit. « Cette approche nous permettra, en tant que conseillers, d’évaluer les besoins de nos résidents, de les mobiliser et de leur permettre de participer pleinement aux processus de planification. »

En janvier, la nouvelle maire de Windhoek Fransina Kahungu 
a déménagé son bureau dans un quartier informel de Katutura,
dans la banlieue nord-ouest de Windhoek. © Allgemeine Zeitung

Tous les rendez-vous avec la maire auront lieu au Centre Communautaire Nathanael Maxuilili pendant la durée du mandat de Kahungu. Le bureau de l’adjoint à la maire restera au siège de la municipalité au cœur de Windhoek. En Namibie, les élections municipales ont lieu tous les cinq ans ; la prochaine aura lieu à la fin de cette année. Chaque année, les conseillers élisent un maire parmi eux.

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez nos derniers articles et bons plans directement dans votre boîte mail pour préparer votre voyage et ne rien manquer de l'actualité namibienne.

Pin It on Pinterest

Share This