+264 61 427 260 info@4coinsnamibie.com
Anouchka Boiteux

Il était une fois, un serpent géant qui hantait le sud de la Namibie. Le gourmand reptile ayant la fâcheuse habitude de dévorer les moutons et les chèvres des fermiers, ces derniers prirent la décision radicale de mettre fin à ses jours. Armés de lances et flanqués de leurs chiens, les hommes se mirent en chasse. Après avoir encerclé le serpent, ils parvinrent à le neutraliser à grand renfort de torches et de flèches. Bien qu’il soit d’une taille peu commune, le reptile n’avait aucune chance face à leurs assauts. Réduit à l’agonie, le serpent se tortilla de part et d’autre, creusant un sillon de plus en plus profond dans le sol.

La formation du Fish River Canyon selon une légende Nama 
© Canyon Village, Gondwana Collection Namibia

Cette vieille légende Nama raconte avec un brin de fantaisie la formation du Fish River Canyon. La version des géologues est certes un peu plus prosaïque, mais tout aussi fascinante. Elle évoque elle une lutte mortelle, non celle d’un serpent, mais celle d’un supercontinent. Dans ce cas-ci, pas de combat expéditif, mais un procédé qui s’est étalé sur des centaines de millions d’années.

Il était une fois, aux environs du canyon que l’on connaît aujourd’hui, de profondes fissures dans la croûte terrestre. Il y a quelques 350 millions d’années, une partie de la matière située en surface s’est effondrée au cœur de ces fissures, formant un fossé d’environ 20 kms de large. La rivière Fish a choisi ce fossé pour poursuivre son cours et serpente aujourd’hui au fond du canyon.

Le Klipspringer donnant son nom au fameux trail © Mannfred Goldbeck

Il y a de cela 120 millions d’années, le supercontinent Gondwana s’est séparé en deux pour donner naissance à l’Amérique du Sud et à l’Afrique. Les bords du fragment africain se sont élevés, augmentant par la même l’altitude du nouveau territoire. Encore aujourd’hui, le plateau namibien est situé en hauteur. Depuis sa source, la rivière Gariep (Orange) s’est enfoncée plus profondément dans la terre et la rivière Fish, son affluent, fit de même au sud de la Namibie à mesure que le continent continuait de s’élever. De ce fait, les eaux peu profondes ont creusé les roches sédimentaires, formant ainsi les gorges de la rivière Fish.

Un environnement sauvage et préservé © Gondwana Collection Namibia

Le meilleur endroit pour prendre la mesure de cette passionnante activité géologique est sans nul doute l’un des points de vue situés au bord du canyon. Le Fish River Canyon mesure 160 kms de long, jusqu’à 27 kms de large et environ 500 mètres de profondeur. Il s’agit du deuxième canyon le plus large au monde après celui de l’Arizona.

Le Fish River Canyon a été érigé au rang de Monument National en 1962 et désigné en tant que réserve naturelle en 1968. 

Le parc national est réputé pour son fameux Klipspringer Trail, randonnée vous conduisant dans les entrailles du canyon en 3 à 4 jours (depuis Hiker’s Point à proximité d’Hobas, jusqu’à Ai Ais). N’hésitez pas à découvrir la collection de lodges Gondwana de la région : la Canyon Roadhouse & Campsite et son musée de l’automobile, le Canyon Lodge et sa piscine aux vues à couper le souffle, ou encore le Canyon Village et ses cottages chaleureux. Vous pouvez également faire appel à leur guides passionnés et passionnants pour une découverte authentique et inoubliable du Fish River Canyon.

Avez-vous déjà admiré le Fish River Canyon en Namibie ? Qu’avez-vous ressenti face à cette merveille de la nature ? Partagez-nous votre expérience en commentaires !

 

Auteur: Anouchka Boiteux – Tombée amoureuse de la Namibie, voilà maintenant plusieurs mois que j’ai quitté ma France natale pour rejoindre cette lointaine contrée. Passionnée d’écriture et de voyages, je vous invite à découvrir les richesses de ce pays méconnu.

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez nos derniers articles et bons plans directement dans votre boîte mail pour préparer votre voyage et ne rien manquer de l'actualité namibienne.

Pin It on Pinterest

Share This