+264 61 427 260 info@4coinsnamibie.com
Texte original: Ron Swilling
Traduction: Anouchka Boiteux

Le petit nouveau de Gondwana Collection, Etosha King Nehale, ouvre les portes du tourisme vers le nord de la Namibie. Un accueil en grandes pompes est à prévoir pour l’arrivée du groupe hôtelier à l’extrême nord du parc national d’Etosha, jusqu’alors bien souvent évincé des itinéraires touristiques. Autrefois appelées « Ovamboland », les quatre régions de l’Ovambo – Oshikoto, Oshana, Ohangwena et Omusati – abritent le plus grand groupe ethnique de Namibie, le peuple Aawambo. Les quatre régions enrobent parfaitement au nord du si populaire parc national, telles une couronne sur la tête d’une princesse.

Construit au cœur des vastes plaines d’Andoni, juste à l’extérieur de la porte de King Nehale, le lodge – constuit en partenariat avec la Conservancy de King Nehale – devrait ouvrir ses portes le 1er mai 2020. Son nom rend hommage à l’ancien roi de l’autorité traditionnelle Ondonga, le roi Nehale Lya Mpingana.

Soigneusement conçu par l’architecte Sven-Eric Staby, et construit avec une technique écologique à l’aide de sacs de sable, le lodge prend la forme d’une tête de vache, avec les chambres s’étalant vers l’extérieur depuis la zone centrale telles des cornes de bétail. Chacun des chalets spacieux, digne d’un roi, dispose de sa propre piscine et offre des vues à couper le souffle sur les plaines, où les levers et couchers du soleil et les phases de la lune sont accentuées, offrant aux visiteurs le privilège exceptionnel d’espace sans fin et d’horizons illimités. Etosha King Nehale dégage un sentiment à la fois décontracté et royal, avec ses têtes de lit en cuir, ses luminaires de type lustres et ses teintes bleu roi que l’on retrouve sur les articles décoratifs choisis avec goût.

Le lodge combine des intérieurs modernes et frais avec les emblèmes du Nord – le bœuf Nguni qui broute sur les plaines inondables et le tissu traditionnel rayé rose Oshiwambo – une introduction subtile et élégante de nos visiteurs aux traditions Ovambos. Bienvenue !

Un point non négligeable : cette région du Nord est relativement nouvelle au tourisme. Elle a longtemps été contournée par la plupart des itinéraires comme un territoire inconnu. Son réseau de routes goudronnées, cependant, permet un accès facile à la région du Kunene à l’ouest, aux régions du Kavango et du Zambèze à l’est, et à l’Angola au nord. Etosha King Nehale est idéalement situé à la périphérie d’Etosha, reliant le Namutoni Camp et le nord d’Etosha en toute simplicité. Le point culminant de tout séjour en Namibie est de prendre le temps d’observer la faune. Pourquoi pas au point d’eau privé situé dans le parc, réservé aux clients du lodge ? Fidèle au style novateur de la Gondwana Collection qui fait sa renommée depuis deux décennies, ce lodge franchit une nouvelle et passionnante frontière avec flair et joie de vivre.

Pour les voyageurs qui cheminent d’Etosha vers la région du Kavango, la route nord via la M121 et la B10 a commodément été goudronnée au cours de ces dernières années, rendant le voyage vers Rundu à la fois facile et paisible. Une étendue d’arbres parsemée de fermes mène au fleuve Okavango, à proximité de Rundu.

A l’ouest, une série de villes animées aux centres commerciaux modernes relie les zones rurales, offrant une expérience africaine vibrante et colorée. La campagne se caractérise par ses palmiers makalani, ses fermes entourées de palissades, ses champs de mahangu (une sorte de millet) et ses oshanas – des étangs saisonniers. Des shebeens colorés – des tavernes informelles – parsèment les rues de leurs noms farfelus tels que « Top Life Bar » et « Red Carpet Bar », l’endroit idéal pour déguster une bonne bière namibienne ou une bière traditionnelle maison à la fin de la journée.

© Gondwana Collection Namibia

Pour celles et ceux qui souhaitent découvrir une nouvelle culture et sont ouverts à une cuisine différente et une histoire fascinante, prenez le temps d’explorer cette région. Visitez Nakambale à Olukonda, près d’Ondangwa, où l’ancienne mission finlandaise vous emmène pour un voyage dans le temps au XIXème siècle, lorsque le missionnaire Martti Rautanen a construit une église aux parois de boue (aujourd’hui un musée), s’est lié d’amitié avec la population locale et a joué un rôle déterminant dans la traduction de la Bible en langue Oshindonga.

Il était surnommé affectueusement « Nakambale » d’après le chapeau qu’il portait, qui ressemblait à un panier. Arrangez-vous à l’avance pour pouvoir profiter d’un repas Oshiwambo, mangé à la manière africaine en se servant avec les doigts de la main droite. Puis, partez pour une marche guidée et visitez la ferme voisine les villageois chaleureux pilent le grain, préparent le porridge de mahangu, tissent leurs paniers et écossent les fruits de marula pour en extraire l’huile d’ondjove.

Plus à l’ouest à Outapi, asseyez-vous à l’intérieur d’un baobab ancien au Ombalantu Baobab Tree Heritage Centre & Campsite, derrière le marché. Autrefois refuge pour le peuple Ombalantu en temps de guerre, le baobab a servi de bureau de poste puis d’église dans son histoire plus récente et le lutrin et les bancs y demeurent encore.

Les chutes de Ruacana à la frontière avec l’Angola, valent le détour après de bonnes pluies lorsque l’eau gronde pour célébrer la vie.

Et, près de Tsandi, le Uukwaluudhi Royal Homestead donne un aperçu inestimable du mode de vie et des traditions du peuple Aawambo. La propriété est l’ancienne résidence du roi Taapopi, le roi du peuple Uukwaluudhi (l’un des huit groupes Aawambo), qui réside aujourd’hui à proximité. Le palais africain est de taille royale, alors ne perdez pas de vue votre guide car le labyrinthe de passages, bordés de branches de mopane, a été pensé pour dissuader les ennemis et les animaux sauvages…

© Gondwana Collection Namibia

L’Ovamboland est l’endroit idéal pour découvrir un nouvel univers, que ce soit à travers les robes Oshiwambo aux couleurs vives, les chenilles de mopane séchées vendues sur tous les marchés, l’histoire ou la fusion harmonieuse de la vie rurale avec le monde moderne. Dans l’Ovamboland, vous pouvez observer la tradition séculaire de la pêche avec des filets tissés en entonnoir dans les oshanas ou un homme tissant un grand panier à grains sur le côté de la route – comme dans les vieux jours – avant de faire vos courses dans un supermarché moderne… le tout dans une seule et même journée !

Etosha King Nehale, c’est la porte d’entrée parfaite vers le Nord, qui relie les régions occidentales et orientales du Nord de la Namibie. C’est le point de chute idéal pour découvrir Etosha et une base pratique pour les excursions journalières.

Alors partez à l’aventure ! Les étendues septentrionales de la Namibie vous attendent. Le Palmwag Lodge et l’Omarunga Epupa-Falls Camp vous accueilleront à l’ouest, tandis que le Hakusembe River Lodge vous attend sur les rives du fleuve Okavango à l’est, tout comme l’abondance de la faune et des voies navigables luxuriantes du Zambèze plus à l’est. Alors pas d’hésitation. En 2020, on dit oui à ce voyage de découverte tant attendu.

Avez-vous déjà visité le nord de la Namibie ? Si non, est-ce sur votre to-do list pour 2020 ? Dites-nous tout en commentaires !

Vous reprendrez bien un petit article ?

Une rencontre sans précédent – Etosha et Ovamboland en Namibie
À la découverte de la culture Ovambo en Namibie
Carte d’identité : le parc national d’Etosha en Namibie

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez nos derniers articles et bons plans directement dans votre boîte mail pour préparer votre voyage et ne rien manquer de l'actualité namibienne.

Pin It on Pinterest

Share This