Christiaan Jacobie 

Lüderitz est une petite ville cotière dont l’histoire est aussi fascinante que sbeauté. 

Une promenade dans la ville évoquera des pensées aux années passées. On ne peut pas s’empêcher à imaginer ce que cette colonie désertique a témoigné au fil des ans, depuis ses jours au sommet de prospérité lorsque l’on a découvert des diamants non loin d’ici. Lüderitz s’est vu transformée de nombreuses fois et s’est toujours adapté, tout en gardant son charme de ville côtière. 

J’ai toujours admiré la Felsenkirche, construite dans le rocher de la Diamantenberg (la Montagne des Diamants). L‘église surplombe Lüderitz depuis 108 ans. 

Au début des années 1900, Lüderitz avait une très petite population, et donc il n’était pas considéré comme nécessaire pour eux d’avoir leur propre congrégation indépendante. L’intensité des guerres Herero-Nama en 1904 avait entraîné un afflux de personnel militaire dans la ville et les services religieux se tenaient au casino des officiers, au bâtiment de l’école ou à l’hôtel Europahof. En 1908, la population vit à nouveau un essor soudain lorsque l’on a découvert des diamants dans les sables du Namib. 

Il fut finalement décidé que les croyantes avaient besoin d’une église. La construction a commencé le 19 novembre 1911. L’entrepreneur de ce projet était Albert Bause, et les coûts étaient d’environ 47 000 Mark. Les fonds ont été principalement collectés grâce à des dons, même l’empereur allemand Kaiser Wilhelm II y a contribué. Lui-même et le duc de Mecklembourg, Johann Albrecht, ont fait don des magnifiques vitraux que l’on peut encore admirer aujourd’hui. L’église a été consacrée le 4 août 1912. 

La congrégation a prospéré, jusqu’à ce que les réalités de la Première Guerre mondiale touchent les côtes de Lüderitz. L’église a été fermée et la plupart des membres de la congrégation, y compris le pasteur, ont été déportés. La Felsenkirche a été partiellement saccagée par les troupes de l’Union qui arrivaient en 1914. 

En 1920, Lüderitz perdit de plus en plus son importance en tant que centre commercial alors que le centre de l’exploitation des diamants se déplaçait plus au sud. La Felsenkirche, cependant, a conservé sa noble position en tant que point de repère de Lüderitz. 

Le 21 septembre 1978, l’église a été déclarée monument national. L’église est ouverte aux visiteurs une fois par jour pendant une heure avant le coucher du soleil. En fin d’après-midi, l’atmosphère est à son comble lorsque le soleil couchant inonde à travers les précieux vitraux et les derniers rayons du soleil illuminent magnifiquement l’église. 

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez nos derniers articles et bons plans directement dans votre boîte mail pour préparer votre voyage et ne rien manquer de l'actualité namibienne.

Pin It on Pinterest

Share This