+264 61 427 260 info@4coinsnamibie.com
Anouchka Boiteux

Avec ses quelque 16’000 habitants, le Kaokoland est une région très peu densément peuplée – même à l’échelle namibienne. On y recense environ un habitant pour deux kilomètres carrés, à peine un quart de la moyenne nationale. Parmi eux, 5’000 personnes appartiennent au peuple Himba. Lors de votre séjour à l’Omarunga Epupa-Falls Camp, partez à leur rencontre et découvrez la culture riche d’une des dernières sociétés nomades d’Afrique australe.

L'Omarunga Epupa-Falls Camp surplombant les chutes d'Epupa © Anouchka Boiteux

Les Himbas habitant le Kaokoland ne sont autres que les descendants des Hereros. Ces derniers ont émigré dans la région au cours du XVIème siècle après avoir été chassés par les Namas et s’y sont établis, jusqu’à ce que la sécheresse et une certaine surexploitation des terres agricoles causée par l’augmentation de la population ne les contraignent à reprendre la route vers le sud.

Couleurs du Kaokoland © Anouchka Boiteux

Les Himbas sont donc un peuple ancestral et semi-nomadique respectant des traditions vestimentaires et un mode de vie transmis de générations en générations depuis des siècles. En route vers le Kaokoland, vous croiserez certainement plusieurs de leurs villages aux jolies huttes éparpillées à travers le paysage aride. Ces petits cônes sont formés d’un savant assemblage de branches maintenues ensemble grâce à des feuilles de palmier, le tout colmaté par du fumier et de la boue.

Hutte Himba © Pixabay

Les familles se déplacent parfois plusieurs fois dans l’année pour suivre les mouvements du bétail et des chèvres en quête de pâturage. C’est pourquoi il est primordial de ne rien abîmer de ce petit village qui vous semble pourtant à l’abandon. Il pourrait bien reprendre vie en quelques heures seulement…

Village Himba © Anouchka Boiteux

Les femmes Himbas possèdent une beauté sculpturale particulièrement frappante, mise en valeur par leurs intrigantes coiffures et parures. Dans le respect des coutumes, elles appliquent sur leur peau un mélange d’ocre rouge et de graisse animale destiné à protéger celle-ci des assauts du climat désertique. Il en va de même pour leur chevelure dont les tresses sont savamment imprégnées de terre rouge. La tenue traditionnelle unisexe se compose habituellement d’un pagne ou d’une jupe courte en peau de chèvre. Les bijoux des Himbas sont fabriqués à partir de fer et de coquillages et remportent généralement un franc succès auprès des visiteurs occidentaux.

Soins de la peau traditionnels © Pixabay

Le village traditionnel de Purros et l’Omarunga Epupa-Falls Camp niché au bord des chutes d’Epupa sont les points de départ parfaits pour partir à la rencontre des Himbas et en apprendre plus sur leur mode de vie exceptionnel. Bien que cela soit techniquement réalisable, nous vous déconseillons personnellement de vous rendre dans un village par vous-même, aussi bien pour des raisons éthiques que pratiques (les pistes du Kaokoland nécessitent souvent d’avoir le cœur bien accroché et une certaine aisance avec la conduite 4x4). Omarunga fait appel à des guides Himbas pour vous emmener à la découverte de leurs traditions dans une approche respectueuse et non voyeuriste. Leur connaissance de la langue et de la culture vous permettra de vivre une expérience authentique dans le respect de chacun.

Promenade guidée à la rencontre des Himbas © Anouchka Boiteux

« Il n’y a pas d’étrangers ici ; seulement des amis que vous n’avez pas encore rencontrés. » –  William Butler Yeats

Avez-vous eu la chance de rencontrer les Himbas lors de votre voyage en Namibie ? Qu’est-ce qui vous a le plus marqué ? Qu’est-ce qui vous captive à propos de cette culture unique ? Partagez-nous tout en commentaires.

 

Auteur: Anouchka Boiteux – Tombée amoureuse de la Namibie, voilà maintenant plusieurs mois que j’ai quitté ma France natale pour rejoindre cette lointaine contrée. Passionnée d’écriture et de voyages, je vous invite à découvrir les richesses de ce pays méconnu.

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez nos derniers articles et bons plans directement dans votre boîte mail pour préparer votre voyage et ne rien manquer de l'actualité namibienne.

Pin It on Pinterest

Share This