+264 81 772 7707 info@4coinsnamibie.com
Texte original: Lizzie Williams
Transcription: Anouchka Boiteux

Que l’on choisisse de la parcourir en autotours ou en safaris guidés, la Namibie est la terre d’aventures par excellence. Et ce n’est pas l’excellent choix de campings abordables dans des endroits incroyablement pittoresques de Sossusvlei au Spitzkoppe qui réfrènera vos envies de liberté ! Admirer les déserts, les dunes et les montagnes, dormir sous les étoiles scintillantes, respirer l’air frais à pleins poumons et écouter le silence de la nature sont autant de thérapies pour le corps et l’esprit.

Sossusvlei © Anna Heupel

Mais malgré son excellente infrastructure touristique – de nombreux campings sont équipés de sanitaires impeccables, parfois d’un bar-restaurant, d’une épicerie ou même d’une piscine – il ne faut pas sous-estimer la planification requise pour un camping réussi en Namibie. Ses longues distances, ses températures estivales torrides et ses nuits froides d’hiver nécessitent que vous soyez bien équipé et de planifier correctement votre itinéraire pour profiter des meilleurs points de chute.

Voici 10 conseils importants pour tirer le meilleur parti de votre aventure en Namibie… et de votre expérience en camping.

 

1. Choisissez le bon emplacement

Dans les zones qui reçoivent de nombreux visiteurs comme le parc national d’Etosha, vous ne pouvez camper que sur des emplacements désignés. Ailleurs, le camping sauvage est autorisé. Cependant, la permission du propriétaire foncier est nécessaire. Il est donc recommandé de s’en tenir aux campings officiels, et il y en a beaucoup, y compris d’excellentes propriétés gérées par les communautés voisines. Seule l’expérience vous apprendra comment planter une tente, mais dans le choix d’un site les règles générales sont les suivantes :

  • Évitez de camper sur un sentier à travers la brousse, car il peut s’agir d’un sentier de passage de la faune très fréquenté, de jour comme de nuit.
  • Ne campez pas trop près de l’eau ou dans les lits de cours d’eau asséchés, car des crues dangereuses peuvent survenir sans crier gare.
  • Pendant un orage, assurez-vous que votre tente n’est pas la plus haute des obstacles environnants, au risque d’attirer la foudre.

 

La Namibie recèle de petits campings sympathiques. © Lizzie Williams
2. Attendez-vous à des extrêmes météorologiques

Les mois de novembre à avril sont les mois d’été les plus chauds, avec des températures moyennes supérieures à 30°C pendant la journée. Cependant, pendant les mois d’hiver de mai à octobre, alors que le temps est beau et ensoleillé pendant la journée autorisant le port de shorts et autres t-shirts, les températures chutent de façon spectaculaire la nuit venue, parfois au-dessous du point de congélation dans le désert. Soyez bien préparé avec des vêtements chauds et un sac de couchage décent. Pour les plus frileux, pensez aux bonnets, gants, bouillottes et autres thermos pour un café bien chaud au petit matin.

 

3. Faites des réserves

La population de la Namibie n’est que d’un peu plus de 2,5 millions d’habitants, et les petites villes sont dispersés à travers les vastes étendues sauvages, de sorte qu’il peut être difficile de s’approvisionner dans les zones rurales. C’est un pays sec et isolé et les magasins sont peu nombreux et relativement éloignés entre eux. Pensez donc toujours à faire le plein d’eau et de carburant dès que possible, l’idéal étant de pouvoir tenir quelques jours au cas-où. Les supermarchés ne peuvent recevoir de livraisons que quelques fois par semaine, alors remplissez votre glacière de fruits frais, de légumes et de viande à chaque occasion.

 

4. Gérez votre feu de camp

La plupart des emplacements de camping ont un socle en pierre ou un braai (foyer) dédiés. Si tel n’est pas le cas, formez un cercle avec des pierres afin d’y faire reposer vos casseroles et autres pots. Il est important de s’assurer que les braises restent dans le cercle. La déforestation étant une préoccupation majeure en Namibie, il faut donc utiliser le bois de chauffage comme le font les habitants – avec parcimonie – et, si possible, acheter du bois de chauffage sur le bord de la route dans les zones plus végétalisées. Si vous le ramassez vous-même, prenez seulement du bois mort, en vérifiant soigneusement l’absence de serpents ou autres scorpions.

 

5. Prévoyez éclairage et appareil photo

Certes, il est romantique de s’asseoir sous le ciel éclairé par la lune dans l’un des déserts les moins pollués par la lumière au monde. Mais peut venir un temps où les ombres sombres et les bruits étranges peuvent jouer des tours à votre esprit. Alors emmenez avec vous des torches, des lanternes, des lampes frontales et bien sûr des piles et ampoules de rechange que vous ne pouvez acheter que dans les grandes villes. Il en va de même pour les appareils photo – n’oubliez pas les batteries de rechange, le chargeur, suffisamment de cartes mémoire et un trépied.

Un pays si photogénique © Anna Heupel
6. Pensez aux premiers soins

Cela est particulièrement important en Namibie. Que vous vous coupiez accidentellement, que vous ayez des problèmes d’estomac ou que vous vous égratigniez le genou en escaladant des rochers, vous pourriez vous trouver à au moins une demi-journée de route du médecin ou de la pharmacie la plus proche. Conservez donc votre trousse de premiers soins avec les produits de base. Ajoutez-y des sels de réhydratation, des antidouleurs, des lingettes antiseptiques, des médicaments contre la diarrhée, des comprimés contre le mal des transports, du collyre contre la poussière et un petit quelque chose contre les allergies. Il y a moins de moustiques que vous ne le pensez, mais prenez quand même un bon insectifuge et un spray pour la tente, surtout si vous vadrouillez au nord du pays.

Mieux vaut prévenir que guérir. © Hans (Pixabay)
7. Ne vous attendez pas à une laverie

Les bagages rangés dans votre véhicule seront rapidement recouverts de poussière et de sable sur les routes de gravier. Mettez les objets fragiles dans des sacs en plastique transparent refermables type sacs de congélation. Notez que la plupart des autres types de sacs en plastique sont interdits dans les réserves nationales et les parcs namibiens. Prévoyez de faire votre lessive à la main dans les campings quand il y a suffisamment d’eau, et emportez avant tout des vêtements qui sont faciles à laver et à sécher (bien que cela soit rarement un problème car le temps est presque toujours ensoleillé).

Bon plan – Tous les établissements de Gondwana Collection offrent des services de blanchisserie, même pour les campeurs !

© Peter Hershey (Unsplash)
8. Réservez en avance

Si vous voyagez avec des enfants ou si vos dates ne sont pas flexibles, réservez vos campings bien à l’avance, car certains endroits populaires comme Etosha, le Namib Rand et Sossusvlei peuvent être complets près d’un an à l’avance. Pensez également que les Namibiens et les Sud-Africains se rendent souvent à Swakopmund pendant les vacances scolaires de Noël et de Pâques.

 

9. Campez écolo

Respectez les règles de base pour minimiser votre empreinte environnementale afin que la nature sauvage de la Namibie reste intacte. Rapportez vos déchets, même s’il y a des bacs disponibles. Ceux-ci ne sont pas toujours vidés régulièrement et les animaux ciblent les bacs à la recherche de nourriture. Oh, et ramassez au moins un déchet par jour que vous trouverez à coup sûr (malheureusement) sur votre trajet ! Faites attention à l’évacuation de l’eau savonneuse afin qu’elle ne pollue pas les cours d’eau utilisés par les populations locales et les animaux. L’idéal est encore d’opter pour des produits d’hygiène biodégradables comme les savons de Marseille ou d’Alep, utilisables aussi bien pour la lessive que pour la douche. Ne laissez rien à l’extérieur qui pourrait être ramassé par les hyènes et autres animaux, et ne conduisez jamais hors-piste dans les parcs nationaux ou les déserts. Cela détruit les écosystèmes fragiles et laisse des traces pour l’éternité.

 

10. Offrez-vous une nuit à l’hôtel de temps en temps !

Le camping en Namibie est une aventure inoubliable, mais cela peut être fatiguant. Une nuit confortable dans un hôtel comme le Delight Swakopmund est à la fois un régal et une pause bienvenue. Windhoek, Lüderitz et Swakopmund sont de bons endroits pour faire un break et offrent une excellente sélection d’hôtels, beaucoup de restaurants et de magasins ainsi que de nombreuses possibilités d’excursions.

The Delight Swakopmund © Roca No Mundo

Vous n’êtes pas encore totalement convaincu(e) par un séjour en camping, mais ne dites pas non à un peu d’aventure pour autant ? Nous avons l’option parfaite pour vous : Camping2Go, des tentes tout confort pour quatre personnes avec lits, salle-de-douche et cuisine. Le camping où vous n’avez qu’à poser vos valises… Disponible à Etosha, dans le Kalahari et dans le Namib et prochainement dans le région du Zambèze.

Namib Desert Camping2Go © Gondwana Collection Namibia

Alors qu’attendez-vous ? Rejoignez-nous sous la tente en Namibie ! Consultez la liste des campings de Gondwana Collection ici.

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez nos derniers articles et bons plans directement dans votre boîte mail pour préparer votre voyage et ne rien manquer de l'actualité namibienne.

Pin It on Pinterest

Share This